Publiée le 15 juin 2011 par l’Organisation internationale de normalisation, la norme ISO 50001 guide les organisations dans la conception et la mise en place d’un système de management de l’énergie. Destinée à tous les secteurs d’activité, cette norme doit permettre aux organisations de mener une démarche continue de réduction de leur consommation d’énergie. Plus largement, la norme ISO 50001 constitue une réponse à la raréfaction de l’énergie, à la hausse de son prix et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

1. Démarche

2. Le rôle clé du SIE

3. Bénéfices

4. e-Guide gratuit

 

 

1. Démarche

La norme ISO 50001 est fondée sur la démarche d’amélioration continue. Elle précise un cadre d’exigence pour que les organismes puissent :

  • Elaborer une politique pour une utilisation plus efficace de l’énergie,
  • Fixer des cibles et des objectifs pour mettre en oeuvre la politique,
  • S’appuyer sur des données pour mieux cerner l’usage et la consommation énergétiques et prendre des décisions relatives,
  • Mesurer les résultats,
  • Examiner l’efficacité de la politique,
  • Améliorer en continu le management de l’énergie.

 

2. Le rôle clé du SIE

Voir le Wiki Industri.e sur le SIE

Le Système de Management Énergétique (SME) – défini par la norme ISO 50001 – repose sur les 4 étapes de la démarche PDCA : Planification (Plan), Mise en œuvre (Do), Mesure et analyse (Check), Actions correctives (Act). Pour donner sa pleine mesure, ce processus continu nécessite idéalement un solide système d’information dédié, qui concentre toutes les informations énergétiques et seulement celles-là, et les distribue à toutes les parties prenantes de l’énergie et seulement celles-là.

 

3. Bénéfices

Selon une étude publiée par le groupe AFNOR en décembre 2014, les entreprises ayant déployé une démarche de management de l’énergie ont gagné en moyenne 10 % la première année. Des résultats qui permettent à 94 % des sondés d’annoncer un retour sur investissement inférieur à 4 ans pour les actions engagées dans le cadre de la certification.